Forum Mangas Arigatou Index du Forum

Puella Magi Madoka Magica
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Mangas Arigatou Index du Forum >>> Animes/Mangas/Dramas >>> Animes
Auteur Message
Pimentoto
Apprenti
Apprenti


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 208
Sexe: Masculin
Plumes: 544
Anime préféré: Puella Magi Madoka
Manga Préféré: Berserk
Drama Préféré: KékeuSé ?

MessagePosté le: Dim 24 Juil 2011 - 20:02    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Puella Magi Madoka Magica



Informations (Source : Anime-Kun)

# Format : Série TV
# Année : 2011
# Titre original : Mahô Shôjo Madoka Magica
# Nombre d'épisodes : 12 de 25 mins
# Genre : Magical Girl - Seinen - Science Fantasy
# Site officiel : http://www.madoka-magica.com
# Studio d'animation : Shaft
# Production : Aniplex, MBS (Mainichi Broadcasting)
# Réalisation : Shinbo Akiyuki
# Chara-design : Kishida Takahiro
# Chara-design original : Aoki Ume
# Musique : Kajiura Yuki
# Diffuseur : Chubu-Nippon Broadcasting, MBS (Mainichi Broadcasting), TBS
# Composition de la série : Urobuchi Gen

Synopsis (source : Anime-Kun)
Citation:
Une nuit, Madoka Kaname rêve d'une jeune fille qui se bat dans un monde étrange contre une entité capable de ravager toute une ville. Une petite créature lui propose alors de devenir une magicienne pour aider l'inconnue en danger. Se réveillant avant de prendre sa décision, elle découvre alors que l'inconnue, Homura Akemi, est une nouvelle élève de sa classe. Alors qu'elle rentrait avec une amie, la créature de son rêve l'appelle à l'aide. Madoka se retrouve alors face à son agresseur !


Quelques images




Personnages principaux

Madoka Kaname



Fille de 14 ans dont la vie va radicalement changer lorsqu'elle va rencontrer Homura Akemi et le familier Kyubey, ce dernier lui offre alors la possibilité de devenir une Puella Magi. Madoka est une personne extrêmement gentille et douce, elle n'aime pas les disputes et souhaiterait que tout le monde puisse s'entendre.

Sayaka Miki



Camarade de classe et meilleure amie de Madoka, elle se voit également offrir la possibilité de devenir une Puella Magi. Sayaka se soucie beaucoup de ses amis, et hait les personnes égoïstes qui ne pensent qu'à eux-mêmes tout en blessant les autres.

Mami Tomoe



Elève de troisième année dans la même école que Madoka. A la fois belle et élégante, Mami est une personne rassurante et joyeuse.

Homura Akemi



Nouvelle élève transférée dans l'école de Madoka. Homura est belle et réservée, ayant d'extraordinaires capacités intellectuelles et physiques, ce qui la rend populaire malgré sa personnalité étrange et mystérieuse.

Kyubey



Un familier qui peut exaucer n'importe quel voeu de certaines filles, à la condition qu'elles deviennent par la suite des Puella Magi et mènent une vie de combats.

Mon avis

Lorsque l'on dit qu'il ne faut pas juger un livre par sa couverture, on pourrait en dire autant à propos de Puella Magi Madoka Magica. Malgré son titre et son opening à la fois enfantin et drôle, mais extrêmement trompeur car on se retrouve en fait face à une histoire très sérieuse et perturbante, voir violente psychologiquement. En somme, un animé a ne pas mettre entre toutes les mains, notamment à ceux des plus jeunes et des âmes sensibles qui penseraient à autre chose en voyant le terme Magical Girl, vous serez prévenus !



Dès les deux premiers épisodes d'introduction, le ton est donné par des mots et des explications sur les situations décrites de manière tranchantes, prévoyant que le pire est à venir. On a alors un sentiment de fragilité, mais aussi d'anxiété, caché dans l'ombre comme si quelque chose de dangereux planait au-dessus de nos têtes, et que tout peut arriver à n'importe quel moment. Mais tout ceci n'est en fait que les prémices d'une intrigue extrêmement bien tissée, très captivante, qui ne va qu'en crescendo au fur et à mesure des épisodes, chaque épisodes est de plus totalement utilisés, ne nous laissant que peu de répit pour regarder en arrière. On sait qu'on va se faire mal plus on avancera dans l'animé, voir même très mal, mais on avance quand même. Ce scénario exceptionnel accompagné de ses révélations explosives est d'après moi, l'atout principal de Puella Magi Madoka Magica. Je n'avais plus été aussi subjugué par une intrigue depuis l'animé "Death Note"(2006), c'est dire ! De plus, le fait que ce soit des héroïnes qui sont utilisées pour ce "contexte", me rappelle "Claymore"(2007) où ce sont des femmes. Ici, c'est encore pire car accentué par le fait que ce sont encore des jeunes filles, des enfants. Néanmoins, il restera quelques mystères comme l'apparition suspecte de l'événement "W"(pour ne pas spoiler), elle est toutefois mise en place bien assez tôt pour ne pas être surpris à la fin mais n'est malheureusement pas expliqué. J'aurais quand même voulu avoir un ou deux épisodes en plus pour mieux approfondir certains points ou scènes vers la fin, mais cela reste quand même bien maîtrisé.



Parlons maintenant de l'aspect graphique, on a un gros contraste entre le monde réel et celui des sorcières. Tout d'abord le monde où vivent nos héroïnes, des décors haut en couleurs, très modernes avec la lumière omniprésente. Un sentiment de transparence et de fraîcheur, c'est très beau et réussi, totalement voulu pour nous donner l'impression d'être dans un animé de Magical Girl. Ensuite vient le monde des sorcières en total opposition, sombre et étrange, avec une ambiance très glauque et morbide. Allant même jusqu'à changer de style graphique, très rudimentaire qui pourrait même faire penser à des peintures de Piccaso. Un choix de style graphique qui en dégoûtera sûrement certains, cependant je trouve personnellement que c'est une très bonne initiative, ça renforce encore plus la différence entre les deux mondes, nous donnant un animé extrêmement original ayant même sa propre personnalité, âme comme un "Bakemonogatari"(2009). Et quelle n'était pas ma surprise lorsque j'ai découvert que c'était justement la même personne à la réalisation sur ces deux séries, "Shinbo Akiyuki" qui nous fait encore une fois un travail magnifique concernant les angles de caméra à la fois soignés et dynamiques, il me surprendra toujours avec sa capacité d'attirer toute l'attention du spectateur pendant les scènes de dialogues, même les plus futiles.



Ensuite les musiques, autant vous dire que la première chose qui m'ait venu à l'esprit après avoir terminé l'animé était d'aller chercher cet Ost phénoménal ! Dès le premier épisode, j'avais eu une impression de déjà-entendu, cela s'est accentué avec l'arrivée du premier vrai combat où j'ai vraiment eu l'impression d'entendre les musiques de "MaiHime"(2004) et "Pandora Heart"(2009). C'est donc sans surprise que j'ai vu apparaître le nom de "Kajiura Yuki" après avoir mis l'Ost dans ma playlist (qui n'est pas prêt d'en sortir de sitôt).



- "Sis puella magica!" et "Salve, terrae magicae" : elles sont juste magnifiques, que dire de plus ?

- "Credens justitiam" : une musique qui nous fait penser aux Puella, nous les comparant à d'anges protecteurs.

- "Puella in somnio" : donne une impression de tristesse et de questionnement.

- "Pugna cum maga" : un sentiment très angoissant.


L'Ost omniprésent est certes petit, mais les musiques sont d'une qualité si exceptionnelle et tellement bien utilisées, collant parfaitement durant les scènes de l'animé. En clair, The Must !
On a ensuite l'ending "Magia" qui représente très bien l'ambiance de l'animé, nous donnant un sentiment de désespoir total, une guerrière qui avancera malgré tout. Je n'ai pas trouvé les images de l'ending réussies mais j'adore tellement la musique que je ne peux qu'aimer, chantée par le groupe "Kalafina" que j'avais grandement apprécié pendant l'opening "Hikari no Senritsu" de l'animé "Sora no Woto"(2010), artistiquement magnifique. N'oublions quand même pas l'opening "Connect" très trompeur, que je n'aime pas particulièrement car je ne suis pas vraiment un fana du genre Magical Girl, toutefois j'avoue quand même sa qualité indéniable, c'est donc plus une affaire de goût qu'autre chose.



Pour finir, j'ai trouvé le chara-design des personnages à la fois très beau et réussi, avec parfois des gros plans sur les visages nous laissant voir un aspect et des couleurs très pastels. Cela colle parfaitement à l'esprit Magical Girl et c'est totalement assumé, néanmoins je trouve que les têtes des personnages sont parfois légèrement aplaties, enfin cela reste juste un petit détail mineur. Enfin ce n'est rien comparé au design des sorcières très douteux, certes elles doivent nous dégoûter et être très repoussantes, mais quand même... moche à ce point, on pouvait sûrement faire mieux. Enfin, je voudrais aussi faire remarquer que pour moi toutes les héroïnes de Puella Magi Madoka Magica m'ont été très attachantes comme l'a été celles de l'animé "K-on!"(2009), mais cependant d'une manière totalement différente. Difficile à expliquer car je crois que c'est bien la première fois que je ressens cela pour des personnages, en fait, chacune ont une psychologie parfaitement bien travaillée, des réactions très réalistes, très humaines, je me demande même comment j'aurais réagi à leur place dans certaines scènes ? Toutefois ! nous ne regardons pas Puella Magi Madoka Magica pour ses personnages mais avant tout pour son histoire, les héroïnes ne sont là que pour nous servir d'outils scénaristiques, ne vous étonnez donc pas si vous ne ressentez aucune émotion durant certaines scènes difficiles car c'est totalement voulu. Mais avec du recul, et avec toutes les épreuves traversées après la fin de l'animé, c'est là qu'on commence vraiment à apprécier tous les personnages, un effet secondaire très intéressant.



Bref, Puella Magi Madoka Magica est pour moi la meilleure surprise de cette année 2011, allant même jusqu'à tromper le public en mélangeant deux genres totalement opposés, provoquant alors un animé très original qui mise tout sur la psychologie des personnages, mais aussi et surtout sur son scénario extrêmement bien tissé, très captivant ! Puella Magi Madoka Magica devient donc pour moi un animé légendaire, à voir absolument pour ceux qui cherchent des intrigues bien ficelées, à condition évidemment d'être préparé à sa violence psychologique.




PS : Pour finir, voici une image de mon second personnage préféré, et oui je ne mets pas mon préféré car c'est un personnage caché :



Mami-sempai, à la fois belle et élégante, quelle classe ! humhum


PS² : Lorsque vous posterez pour parler de l'animé, veillez à faire extrêmement attention, car chaque élément, même mineur peut être sujet à un spoil. Tout ceci est dû à l'intrigue extrêmement bien tissé, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à faire cette fiche sans spoiler, croyez-moi !

_________________
"Ça mettra un peu de piment." /人 ‿‿ 人\
Kyôko.


Dernière édition par Pimentoto le Mar 13 Sep 2011 - 11:40; édité 2 fois
Publicité







MessagePosté le: Dim 24 Juil 2011 - 20:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
aquila
Gozer ze Destructeur
Gozer ze Destructeur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2008
Messages: 848
Sexe: Feminin
Plumes: 749
Manga Préféré: a

MessagePosté le: Ven 29 Juil 2011 - 11:04    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Piouuuuuuuuuuuuuuuuu ça valait le coup de se coucher à 4h du mat pour le finir ^^

J'ai vraiment aimé cette série, pis alors les 4 derniers épisodes pfiouu alors là on en prend ^^
En effet il ne faut pas se laisser avoir par le côté mignon niais des images, c'est assez dur quand même cette série.

J'ai aimé la représentation du "second monde", celui des sorcières, c'est vraiment étonnant d'un point de vue graphique et vraiment original pour le coup.

Les musiques n'en parlont pas, j'en ai adoré certaines donc me plait à les écouter en ce moment même ^^

Bon pour ceux qui on COMPLETEMENT FINIS la série :
Un truc que je n'ai pas vraiment compris à la fin fin... Le monde a changé donc un "nouveau" systeme de récolte a été mis en place... On voit la fille causer avec la peluche et lui balance des ptits cubes qui semblent remplacer les fameuses grief seed d'avant...

Donc ma question est : comment marche ce nouveau système ? Elles récoltent quoi sur ces nouveaux persos "méchants ?
De plus donc que deviennent les puella en "fin de vie" ? Elle ne se transforme p^lus en sorcière ça j'ai compris mais elles disparaissent quand même ?
Si quelqu'un veut bien me réexpliquer ça en détail je veux bien ^^

Et puis comment prendre la toute dernière image de la série ? Quand on voit ce "champ" desert et balayé par le sable ? Et cette vague de monstre géants ? Est-ce un combat normal ? Celà veut-il dire que l'humanité a disparue/changée ? Que la fille aux cheveux longs s'est déplacé ailleurs ?


Ouais bon bah...... il était super bon cet animé !!!
Visiter le site web du posteur
Pimentoto
Apprenti
Apprenti


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 208
Sexe: Masculin
Plumes: 544
Anime préféré: Puella Magi Madoka
Manga Préféré: Berserk
Drama Préféré: KékeuSé ?

MessagePosté le: Sam 30 Juil 2011 - 21:56    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

4 h du matin !!
Ca t'a fait beaucoup d'effets apparemment pour en arriver jusqu'à là. meupodutout

Enfin bon, je dis ça mais moi c'est pas mieux, depuis plus d'une semaine je ne pense plus qu'à Puella Magi Madoka Magica lorsqu'on me parle d'animés.
De plus du matin au soir ma playlist ne fait que jouer l'Ost avec "Magia", "Magia", encore "Magia", toujours "Magia", M...

Bon concernant ton spoiler :

Alors d'après mon point de vue purement personnel et de ce que nous montre l'animé.


Le nouveau système est apparemment similaire à la précédente, les semblables de QB (Kyubey) récoltent toujours de l'énergie émotionnelle.
Toutefois cette fois-ci, on ne nous dit pas clairement si cela est toujours pour les mêmes raisons. Or Madoka est devenue une nouvelle source d'énergie infinie donc d'après moi cela est forcément pour une nouvelle raison mystérieuse.


La récolte de ces énergies émotionnelles se passe toujours de la même façon grâce aux voeux des Puella Magi.
Mais aussi grâce aux cubes qu'elles récoltent sur ces nouveaux ennemis, ces cubes qui agissent comme des canalisateurs d'émotions négatives, imprégnés par la haine et le désespoir des humains.


On voit sur cette image, la Soul Gem de Homura au centre qui se sépare de ses émotions négatives grâce à ces cubes qui les absorbent.



Pour ce qui est de la fin des Puella Magi, je pense tout simplement qu'elles disparaissent comme nous le montre si bien l'animé, qu'avant de mourir elles rencontrent une merveilleuse Déesse se nommant Madoka, et qu'elles partent ensemble vers l'infini, le plus bel exemple est la fin de Sayaka. Une très belle fin pour ces guerrières mais qui nous laisse quand même un arrière-goût amère, car on ressent un sentiment de tristesse.

Enfin pour ce qui est des dernières images de l'animé, je pense que c'est totalement fait exprès pour nous donner un sentiment de suspense, nous offrant même une ouverture pour une peu probable saison 2, on pourrait en parler longuement pendant des heures sans même trouver de réponses.
Néanmoins, on peut supposer en effet que l'humanité a disparu comme tu le dis, mais ça ne nous dit cependant pas dans quel espace temps ou dans quelle dimension cela se déroule.

aquila a écrit:
Et cette vague de monstre géants ? Est-ce un combat normal ?

Je pense que c'est un combat normal contre ces nouveaux monstres, car lorsqu'on les voit pour la première fois en ville, ils sont déjà de cette taille.

aquila a écrit:
Que la fille aux cheveux longs s'est déplacé ailleurs ?

Homura étant une Puella Magi très spéciale, une irrégulière ayant un lien très fort avec Madoka, elle est peut-être même devenue elle-même une entité avec le temps. Car en fait le truc qui m'a le plus surpris dans cette dernière scène, ce n'est pas le décor ou les ennemis, mais bien Homura elle-même. Un petit indice pour t'aider à savoir où je veux en venir : "plumes".



Attention encore une fois, tout cela n'est que mon avis, je ne dis pas que ma théorie est la bonne et que j'ai raison, car il y a beaucoup d'interprétations possibles tellement cet animé est riche.
Comme par exemple les personnages, qui est ton personnage préféré aquila ?

_________________
"Ça mettra un peu de piment." /人 ‿‿ 人\
Kyôko.
aquila
Gozer ze Destructeur
Gozer ze Destructeur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2008
Messages: 848
Sexe: Feminin
Plumes: 749
Manga Préféré: a

MessagePosté le: Sam 30 Juil 2011 - 22:12    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

ouaahhh ça c’était bien expliqué ^^


N’empêche cette fin fin ça me rappelle trop :
la fin de d.gray.man, avec cette ambiance de désolation, lieu désert et notre héros combattant seul

Sinon ouaip il y'a de quoi se poser des questions avec Homura, mais classe n'empêche ce changement ^^
La saison 2 je n'y crois guère mais bon qui sait... ?
Visiter le site web du posteur
Pimentoto
Apprenti
Apprenti


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 208
Sexe: Masculin
Plumes: 544
Anime préféré: Puella Magi Madoka
Manga Préféré: Berserk
Drama Préféré: KékeuSé ?

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2011 - 21:03    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Oui, Homura est un personnage extrêmement intéressant, même si elle n'est pas ma préférée j'ai énormément de respect pour elle :
Pour tout ce qu'elle a fait et enduré pour son amie, toutes les épreuves douloureuses qu'elle a pu traversé jusqu'à la transformer radicalement, c'est cette volonté de fer qui m'a profondément touché chez elle.
On ne s'en rend peut-être pas compte comme ça, mais le nombre de fois qu'elle a revécu les mêmes événements encore et encore, a dû lui prendre des semaines, voir des mois, peut-être même plus d'un an pour changer son caractère à ce point, cela a dû être un terrible choc psychologique.

Sinon la seiyuu de Homura ne vous rappelle-t-elle pas un autre personnage tiré d'un autre animé ?
Notamment durant une scène au début de l'animé, où Homura répond de manière hautaine "ara (sou ?) ?" nyaaa12

aquila a écrit:
La saison 2 je n'y crois guère mais bon qui sait... ?

Moi non plus, je pense que c'est très peu probable, néanmoins il y a peut-être des chances qu'on voit un jour débarquer en animé les deux autres spin-off tirés du manga, se déroulant dans le même univers mais avec de nouveaux personnages. Les deux scénario ne sont cependant pas écrit par la même personne, ce sont même deux personnes différentes pour chacune, il en va de même pour les dessins. Mais bon, s'ils nous sortent les animés avec la même équipe technique qui était aux commandes de l'animé Puella Magi Madoka Magica, cela sera avec grand plaisir et forcément excellent !

Voici les 3 Manga :

Puella Magi Madoka Magica

Qui reprend le même scénario que l'animé écrit par Gen Urobuchi avec toutefois quelques différences.

Puella Magi Kazumi Magica: The Innocent Malice

Dans le même univers avec de nouveaux personnages, écrit par Masaki Hiramatsu.

Puella Magi Oriko Magica

Dans le même univers avec le retour de personnages déjà connus, notamment Kyoko et Mami, accompagnées de nouveaux personnages, écrit par la team Magica Quartet.



Je les prendrai sans doute sans hésiter, s'ils sortent un jour en France.

_________________
"Ça mettra un peu de piment." /人 ‿‿ 人\
Kyôko.
Lucy-chan
Primate
Primate


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2011
Messages: 106
Sexe: Feminin
Plumes: 154
Anime préféré: Dur... Durarara?
Manga Préféré: Full Metal Panic sig
Drama Préféré: You're beautiful

MessagePosté le: Sam 6 Aoû 2011 - 23:04    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Ah y est! Fini!
Je me suis laissée enrôlée par le piment, mais je ne le regrette pas!

Après avoir surmonté l'a priori Magical Girl, les couettes roses et le chara design qui ne me tentait pas, je me suis lancée sur le premier épisode.

Avant même d'avoir atteint l'épisode 2 j'étais déjà conquise par le monde des sorcières. Comme le dit Pimentoto, ça rappelle du Picasso ou une peinture un peu psychédélique, collant parfaitement à l'ambiance étrange, bref, j'ai adoré, comme Aquila j'ai trouvé ça original Okay

L'animation aussi était tout simplement géniale, rappelant celle de Bakemonogatari avec les angles de vue, les couleurs, mais là j'avais été prévenue, et je n'ai pas été déçue! Les jeux d’ombres, d’angle de vue, et les graphismes… Que du bon!


Pimentoto a écrit:
On a ensuite l'ending "Magia" qui représente très bien l'ambiance de l'animé, nous donnant un sentiment de désespoir total, une guerrière qui avancera malgré tout. Je n'ai pas trouvé les images de l'ending réussies mais j'adore tellement la musique que je ne peux qu'aimer, chantée par le groupe "Kalafina"


Pareil, je me suis empressée de me le procurer, cet ending correspond parfaitement à l'ambiance de l'anime! humhum

Pour ce qui est des personnages... C'est mitigé.
Elles ont toute une personnalité différente, certes, et leurs propres convictions. Mais j'ai moyennement apprécié Madoka, sauf peut être vers la fin ou je l'ai trouvée moins gamine.

Son vœu était le bon choix et elle s'est sacrifiée en connaissance de cause, passant de "Je veux avoir des pouvoirs pour être cool mais j'ai peur de mourir" des premiers épisodes, à "Je veux mettre fin à toute cette tragédie, ce cercle vicieux en prenant sur moi et en assumant" du dernier. On l'a vue évoluer et changer, et la voir mûrir est un plus, elle devient plus attachante.


Pour Homura et Sayaka, je me suis vite attachée à elles, peut être parce que justement elles étaient bien différentes de Madoka. Je les aies trouvées plus matures et moins niaises.
Elles sont beaucoup plus méfiantes envers Kyubey, ce n’est pas le cas de Mami et Madoka.


Ah oui, et les dialogues aussi! Un des must de cet anime. Ils sont profonds, on cerne très bien ce que les personnages ressentent ou où elles veulent en venir, leur psychologie quoi. Et c'est peut être pour ça qu'on se met à la place des héroïnes, parce que cet animé aborde des questions plus sensibles et sérieuses que dans les autres animes du même type magical girl, et les dialogues le retranscrivent bien.

C'est plus réaliste en un sens et ça nous fais ressentir le fardeau que les puellae magicae portent sur leurs épaules, c'est vraiment tragique, surtout pour des petites filles qui ont une vision idéaliste et qui, au fur et à mesure, vont réaliser qu'elles sont tombées dans un piège dont elles ne peuvent plus s'échapper. C'est loin du cliché "J'ai des supers pouvoirs, je suis un héro de la justice" ou des combats où on sait pertinemment que l’héroïne va gagner, on l'a vu dans l'épisode 3...


Au final, j'ai beaucoup aimé Puella qui est vraiment unique en son genre, à voir!
Le scénario est bien ficelé et on comprend petit à petit les enjeux…
L’intrigue de base se révèle plus complexe qu’au premier abord et est vraiment bien exploitée.
Donc, comme le piment l’a dit, il ne faut pas se fier aux premiers abords, les apparences sont trompeuses!

La parfaite incarnation: Kyubey! Mais je n'ai pas réussi à le détester puisque ses motivations ne sont pas issue de la simple méchanceté gratuite mais d'une volonté de "sauver l'univers" même si ses explications sur l'entropie me paraissent un peu farfelues. Enfin, c'est sûrement parce que je hais la thermodynamique!




Ps: La seiyu de Homura, ça serait pas celle de la fille de bakemonogatari? Je gagne quoiiiii ?!

_________________
Pimentoto
Apprenti
Apprenti


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2011
Messages: 208
Sexe: Masculin
Plumes: 544
Anime préféré: Puella Magi Madoka
Manga Préféré: Berserk
Drama Préféré: KékeuSé ?

MessagePosté le: Dim 7 Aoû 2011 - 17:39    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Lucy-chan a écrit:
Pour ce qui est des personnages... C'est mitigé.

J'étais du même avis que toi pendant mon premier visionnage et juste après la fin du dernier épisode, à chaud.
Car en fait, je n'avais pas vraiment ressenti quelque chose de fort pour certains personnages durant des scènes "clés".
Cela m'a moi-même choqué de n'avoir rien ressenti, j'avais même trouvé cela maladroit de ne pas nous avoir fait assez ressentir des sentiments pendant ces scènes. Toutefois avec du recul, je pense que c'était voulu.
Comme je l'ai dit plus haut, les personnages ne sont là que pour nous servir d'outils scénaristiques à l'intrigue, cela peut être choquant de le dire comme ça, mais les morts de Mami et Kyoko ne m'ont absolument pas affecté, elles sont mortes certes, mais on n'est pas triste ? sommes-nous des sans-coeurs, des insensibles pour autant ?
Non, car on a tellement et si souvent l'habitude de voir le cliché : un personnage meurt, vite on sort les violons pour émouvoir et faire pleurer les spectateurs, que bah... ne pas voir cela m'a finalement extrêmement bien surpris !
C'est digne d'un coup de maître, car en fait lorsque les créateurs de l'animé veulent vraiment nous faire ressentir quelque chose de fort, ils le font magistralement bien, notamment avec Sayaka et Homura.


Ce que je veux dire par là, c'est que les personnages, tout comme le reste (décors, musiques, etc...) ne sont au final qu'au second plan pour accompagner une seule et unique chose : le scénario. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'y intéresser, ou en être écoeurer par son utilisation, car ce sont ici avant tout des "outils", et c'est cela qu'il faudra surtout retenir concernant les personnages.
Lorsque mon animal de compagnie meurt, je suis triste. Mais lorsque la roue de ma voiture crève, je ne suis pas triste, je la change tout simplement. Vous voyez où je veux en venir ? c'est très subtil d'où mon admiration envers les personnages (enfin, je crois...).



Maintenant, ma vision concernant les personnages après avoir pris un recul d'environ un mois :


Madoka Kaname


C'est une fille tout à fait normale qui assiste impuissamment à la mort de ses amies, une à une, méthodiquement.
Madoka sait qu'elle peut les aider à tout moment, il lui suffirait juste d'accomplir un voeu, cependant cela l'entraînerait aussi inéluctablement à une mort inutile que ses amies refusent.
Il ne lui reste donc plus que ses yeux pour pleurer, un sentiment de frustration qui la hantera jusqu'à l'arrivée des épisodes finaux.
Car en fait, je me suis surpris à me demander à la fin de l'animé, il a servi à quoi ce personnage à part pleurer durant la majeur partie du temps ?
Et bien, tout simplement à nous faire ressentir sa frustration, néanmoins la frustration que le spectateur ressent n'est pas exactement la même, elle est dissimulée par la naïveté de Madoka.
En fait, le spectateur est frustré par le fait de ne pas voir agir Madoka tout au long de l'animé, il assiste alors impuissamment comme le personnage aux événements de plus en plus tragiques sans vraiment pouvoir faire quelque chose, à part sans doute espérer à chaque épisode un coup d'éclat avec une Madoka qui commencerait enfin à se bouger, cyniquement cela n'arrivera qu'à la fin.
Le fait de nous faire souffrir de cette manière rend alors les derniers épisodes extrêmement poignants, où le spectateur est enfin libéré de cette frustration, nous révélant alors un personnage comme tu le dit Lucy-chan, moins gamine, plus mature, qui prend enfin les choses en mains, et qui devient alors par la même occasion très attachant.



Sayaka Miki


C'est archétype même d'une vraie héroïne, à la fois sincère envers ses convictions et courageuse, mais aussi amoureuse comme une simple jeune fille.
Son chara-design avec sa coupe de cheveux assez masculine, son épée et sa cape ne font que renforcer tout cela, elle me fait vraiment beaucoup penser à un chevalier blanc (bleu) qui viendrait au secours d'une princesse ou aider la veuve et l'orphelin.
Je pense que Sayaka pourrait même être le personnage ayant le plus de succès auprès du public féminin dû à son côté garçon manqué, me rappelant une certaine Utena, un personnage mythique.
Lucy-chan a écrit:
Pour Homura et Sayaka, je me suis vite attachée à elles

Sayaka et Homura sont les deux personnages les plus facilement attachants d'après moi.
Car les créateurs de l'animé ont eu justement cette volonté de nous conditionné juste avant leur fin ou apogée, contrairement à Mami et Kyoko.
Pour Sayaka c'est évidemment sa fin, l'amenant à sa propre destruction.
Quelques épisodes plus tôt, elle apprend qu'elle n'est plus humaine, ensuite on en rajoute encore une plus grosse couche en lui révélant que l'une de ses meilleurs amie veut lui voler son amour, son voeu pour lequel elle se bat, hélas elle ne peut rien y faire, d'où son pétage de plomb...
A ce moment là, je me suis senti vraiment très mal pour Sayaka, je me demandais franchement où on allait avec cet animé ?



Mami Tomoe


Bon, je ne vais pas répéter ce que j'ai expliqué plus haut, Mami n'est qu'un outil scénaristique qu'on jette après l'avoir utiliser, rapidement et facilement remplacer par Homura. Elle n'est là que pour nous présenter l'univers, l'ambiance, faire pleurer Madoka et faire bouger Sayaka.
Mami meurt et on ne ressent rien, pourquoi ? On peut aussi se demander si le fait que Mami soit si peu présent dans l'animé, nous donne pour autant le droit de dire que le personnage est inintéressant ?
Non, car on ne sait finalement rien sur elle.
Néanmoins, sa mort donne un épisode 4 où on ressent un fort sentiment de malaise, assez dérangeant, qui marque en même temps les premières divergences, éloignements entre Madoka et Sayaka.
Mami m'a aussi très choqué durant l'épisode 10, lorsqu'elle pète un câble avec un tir fratricide en apprenant la vérité à propos des Souls Gems. Je n'avais pas bien compris son acte, mais finalement je pense qu'il n'y avait rien à comprendre, car rien ne nous est dit, or c'est justement parce qu'on ne nous dit rien à ce sujet que cette scène m'a paru encore plus choquante.
Enfin pour finir, je pense que Mami est sans doute le personnage qui plaira le plus au public masculin, son joli chara-design, son élégance et heu... sa poitrine, ne nous laissent pas indifférents.



Homura Akemi


Comme Sayaka, c'est un personnage qui a eu toute l'attention des créateurs de l'animé, mais c'est encore plus fort car elle a carrément un épisode 10 qui lui est entièrement dédié, un gros flashback.
Cet épisode 10, où on sent vraiment qu'on voulait nous faire ressentir les sentiments, les souffrances de Homura.
Paradoxalement, c'est aussi l'épisode où le scénario avance le moins !
Or, cette manière de nous conditionner juste avant les épisodes finaux est une recette qui marche, les deux derniers épisodes sont alors encore plus intenses et poignants ! La preuve en est que le combat Homura vs Walpurgis est pour moi le meilleur de tout l'animé, sans doute parce qu'on a vu juste avant le passé de Homura, on comprend enfin pourquoi elle se bat, combien elle a souffert pour en arriver là, et cela nous touche profondément.



Kyōko Sakura


C'est un personnage que j'ai fortement détesté lors de sa première vraie apparition, sa brutalité primaire m'a vraiment agacé durant son combat contre Sayaka, j'avais une forte envie d'aider Sayaka pour qu'elle lui donne une bonne grosse raclée.
Puis j'ai été finalement surpris par le personnage, en fait c'est une personne qui a décidé de croquer la vie (pomme ?) à pleine dents après une grande déception.
Malgré sa brutalité au premier à bord, elle cache en fait une forme de bienveillance qu'elle essaye maladroitement d'apporter à Sayaka aux fils des épisodes, en essayant de lui faire ouvrir les yeux.
Mais ironiquement au final, c'est plutôt Sayaka qui l'aide à ouvrir ses yeux et à révéler ses vrais sentiments.
Comme Mami lorsqu'elle meurt, je n'ai ressenti aucune tristesse, néanmoins j'ai eu le sentiment qu'elle se disait intérieurement à elle-même qu'elle était une idiote d'agir et de se sacrifier ainsi.
(une baka restera toujours une baka ? )
Tout ça pour dire que Kyoko est étonnamment mon personnage préféré ! (je me suis surpris moi-même)
Kyoko et Mami sont incontestablement les personnages les moins développés dans Puella Magi Madoka Magica, néanmoins leur réapparition dans le spin-off Puella Magi Oriko Magica pourra sans doute nous donner plus de profondeur les concernant.


Evidemment, tout ceci n'est que mon avis personnel, je ne dis pas que j'ai raison, c'est uniquement la perception que j'ai eu pour les personnages de Puella Magi Madoka Magica.


PS :
Lucy-chan a écrit:
La seiyu de Homura, ça serait pas celle de la fille de bakemonogatari? Je gagne quoiiiii ?!

Oui, Hitagi le Crabe dans Bakemonogatari !
Tsundere à 300% un personnage mythique !

Tu gagnes l'occasion de voir des images de Puella Magi Madoka Magica qui auraient pu être le cover de cette fiche, mais qui n'ont pas été prise dû au possible spoiler :




_________________
"Ça mettra un peu de piment." /人 ‿‿ 人\
Kyôko.
Lucy-chan
Primate
Primate


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2011
Messages: 106
Sexe: Feminin
Plumes: 154
Anime préféré: Dur... Durarara?
Manga Préféré: Full Metal Panic sig
Drama Préféré: You're beautiful

MessagePosté le: Dim 7 Aoû 2011 - 22:12    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Bon, ce message va être que du spoiler, je le sens

Alors, pour ce qui est des personnages, je suis à peu près d'accord avec toi:
Madoka est totalement impuissante et frustrée ce qui renvoie cette frustration au spectateur. Après tout, on la voit dès le générique en puella et on se demande bien quand elle va finir par faire le pacte (au début on est plutôt impatients de cette métamorphose. Normal, dans les autres animes en général dès le premier épisode il y a l'obtention d'un pouvoir, et après viennent les péripéties.) Puis quand avance dans l'histoire, on fini par redouter ce moment.

Pour Sayaka, j'ai pas grand chose à ajouter. C'est elle qui comprend ce qu'implique vraiment le pouvoir, dans l'épisode 2 lorsqu'elle parle du vœu qu'il faut choisir, elle a compris que ce choix n'était pas anodin et, aussi tentant que soit la possibilité de voir un de ses rêves exaucé, elle n'en a pas tellement besoin puisqu'elle est heureuse. Enfin bon, à ce moment là, on devine quand même ce qu'elle va faire par la suite... Elle a aussi des réactions très humaines, on se sent proche d'elle comme quand elle accepte que Madoka l'accompagne pour une mission parce qu'elle est terrifiée. J'aurai été la première a demander: "Pitiéééé ne me laissez pas seule!". Oui, le courage à l'état pur. C'est la première fois que je vois un héro agir ainsi, parce que souvent c'est:
"Laisse moi faire, et reste en dehors de ça"
Bon, je caricature aussi un peu...
Comme tu l'a dit, on s'attache facilement à elle (et à Homura).

Pour Mami, tu l'a parfaitement dit piment, c'est un outil. On a l'idéal de la puella magia: la classe, la beauté, le pouvoir... Et là, clac! ( au sens propre...), on s'aperçoit brutalement que la réalité pour une puella n'est pas si rose que ça...
En fait, elle a servi d'exemple, à la fois pour Madoka et Sayaka, mais aussi pour le spectateur mais d'une autre manière XO. Même si on ne ressens rien, on sait à quoi s'attendre pour la suite: le registre tragique, dramatique du scénario... avec un peu de sadisme de la part des scénariste quand même aussi!

Pour Homura, j'ai trouvé vraiment intéressant d'en apprendre plus sur son passé, mais j'ai été surprise de certains de ses choix. Je pense qu'elle aurait pu expliquer, par exemple au début quand Madoka la voit essayer de tuer Kyubey, pourquoi elle veut le voir disparaître? Certes, elle veut s'occuper de tout toute seule et porter son fardeau seule, mais là ça ne l'aide vraiment pas. Justement, Modoka prend pitié de Kyubey...

Ah, on en vient à Kyoko, ton personnage préféré... Mais dont la mort t'a laissé indifférent? C'est un peu paradoxal^^
En tout cas, je l'ai trouvée sympa pourtant... il y a un hic. Effectivement, elle a une façon de penser qu'on peut comprendre mais je l'ai trouvée un peu simpliste parfois, et surtout à la fin quand, face à la décision de Madoka, elle dit juste que son vœu est le bon, puisqu'elle a fait le choix de ne pas fuir. On dirait qu'elle est un peu trop insouciante, même si ça philosophie est de vivre en faisant ce qu'elle veut. Ou alors, elle se veut rassurante vis-à-vis de Madoka?


Bref, ce sont encore des pensées à chaud et peut être que si je re regardai puella, ces petites questions me paraitraient plus claires ou je comprendrais d'autres trucs.

Concernant les spins off, je ne sais pas si je vais les lire... J'aime beaucoup l'anime, dont la réalisation est vraiment bien faite, alors le lire en version papier, ça ne me tente pas des masses.

PS: Belles images en spoiler, mais je préfère quand même celle que tu as utilisée au début de ta fiche^^
(mais j'aime beaucoup la 1ère et 2ème)

_________________
rori
Impératrice des ropers
Impératrice des ropers


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2008
Messages: 1 289
Sexe: Feminin
Plumes: 1 500
Anime préféré: mushishi
Manga Préféré: Gintama
Drama Préféré: coffee prince

MessagePosté le: Mer 10 Aoû 2011 - 13:33    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Punaise il vous inspire cet anime Oo
Sous les conseils de Piment, je l'ai visionné à mon tour. Je vais être un peu moins élogieuse hélas.
J'ai été agréablement surprise graphiquement, parce que comme pas mal ici, les magics girls et leur univers édulcoré c'est pas mon truc...et gros coup de cœur comme aquila pour les passages de combat complètement barrés.
Pour ce qui est du scénar et des personnages je suis mitigée.
C'était assez audacieux et original, juste qu'au final je trouve que le discours reste trop enfantin.
Attendez, je m'explique !!
Malgré les doutes, le coté très sombre et psychologique, les personnages se sacrifient entièrement au nom de l'amitié et de l'amour. Même si il y a une véritable évolution des personnages et une recherche relationnelle, ça reste trop innocent et excessif pour moi. Vous me direz, vu que ce sont des gamines de 14 ans normal !
Mais ces dialogues sérieux sur des trombines de poupée j'ai pas accroché.
Donc pour mon goût, si je veux voir un anime sombre je préfère un graphisme assorti, plus mature à la Ergo Proxy ou NHK ni Youkoso par exemple.
ca reste tout de même un anime de très bonne qualité.

N'empêche, les derniers Sailor Moon étaient bien dark aussi *rori s'en va très très loin*

_________________
aquila
Gozer ze Destructeur
Gozer ze Destructeur


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2008
Messages: 848
Sexe: Feminin
Plumes: 749
Manga Préféré: a

MessagePosté le: Mer 10 Aoû 2011 - 15:08    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica Répondre en citant

Dawson aussi était mature pour son âge ! Même sa copine Joey ! Même tout leurs potes (sauf Pecy mais lui on lui pardonne) ! Ouais d'abord vive Dawson Creek's !!!
...
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:59    Sujet du message: Puella Magi Madoka Magica

Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Forum Mangas Arigatou Index du Forum >>> Animes/Mangas/Dramas >>> Animes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
 Partenaires 

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par Sydjee Ledys pour Mangas Arigatou